Skip to main content

Migraine : signes précurseurs et stades

Migraine : signes précurseurs et stades

Aux prises avec un intense mal de tête? Il s’agit probablement d’une migraine. Les migraines peuvent survenir rapidement et causer un inconfort qui va croissant de minute en minute. Lorsque cette douleur vous assaille, elle prend toute la place. Voyons quels sont les signes annonciateurs et les symptômes de la migraine.

D’où vient la migraine?
Vous vous demandez peut-être ce qui cause la migraine, au juste. Eh bien, la cause précise n’est pas tout à fait claire1 – et pour chaque personne, les facteurs déclencheurs peuvent varier. En présence d’une migraine, les tissus qui entourent le cerveau enflent et les vaisseaux sanguins environnants prennent de l’expansion, ce qui entraîne une intense pression, un endolorissement et une douleur bien ressentie2.

Migraine ou céphalée de tension?
Il est fréquent que l’on confonde migraine et céphalée de tension. Or, il est important de savoir différencier ces deux types de mal de tête. Ainsi, vous pourrez rapidement et efficacement vous procurer le soulagement souhaité.

Voici la meilleure façon de distinguer la migraine du mal de tête de tension :

  • Si votre mal de tête consiste en une douleur modérée et sourde et que vous ressentez une pression alors il s’agit probablement d’une céphalée de tension3.
  • Si votre mal de tête se manifeste par une douleur pulsatile et que vous avez de la sensibilité à la lumière ou des nausées, il y a de fortes chances que ce soit une migraine.

Les stades d’une migraine
Bien comprendre l’évolution d’une migraine peut aussi vous aider à la reconnaître lorsqu’elle se déclenche. Chez la plupart des gens, un épisode migraineux se manifeste en quatre stades :

  • Phase précurseur (prodrome). Elle peut se déclencher des heures ou des jours avant l’apparition du mal de tête4. Cette phase est généralement courante chez les personnes qui ont souvent des migraines. Elles se sentent alors irritables, déprimées et fatiguées; bâillements fréquents et perte d’appétit sont aussi des signes avant-coureurs.
  • Phase de l’aura. Cette phase peut se présenter ou non; en fait, 1 personne migraineuse sur 4 a des épisodes de migraine avec aura5. On ressent alors d’autres symptômes, qui se manifestent habituellement une trentaine de minutes avant le début du mal de tête comme tel6. Cela peut varier d’une personne à l’autre, mais il s’agit généralement de manifestations visuelles inhabituelles (p. ex. rétrécissement du champ visuel ou apparition de lumières chatoyantes/clignotantes), d’hallucinations, d’engourdissements ou d’une sensation de faiblesse musculaire7.
  • Phase douloureuse. C’est là où la migraine frappe de plein fouet. La douleur siège généralement au front ou aux tempes. Elle peut être soit intermittente et pulsatile, soit constante8.

    Malheureusement, cette phase peut durer entre 4 et 72 heures et s’accompagne bien souvent de nausées, d’irritabilité, d’étourdissements et d’une forte sensibilité à la lumière, aux bruits ou aux odeurs. Durant cette période, vous apprécierez grandement de vous relaxer dans une pièce sombre, tranquille et fraîche.

  • Phase de résolution. La bonne nouvelle, ici, c’est que le pire est derrière vous. Votre mal de tête commence graduellement à s’estomper. À cette étape, il est courant de se sentir fatigué, irritable et déprimé. Peut-être éprouverez-vous aussi de la difficulté à vous concentrer.

 

1bupa.com.au/health-and-wellness/health-information/az-health-information/migraine

2health.howstuffworks.com/diseases-conditions/headache/migraine1.htm

3diffen.com/difference/Migraine_vs_Tension_Headache

4healthcentral.com/migraine/understanding-migraine-29375-5.html

 

5patient.co.uk/health/migraine-leaflet

6patient.co.uk/health/migraine-leaflet

7mayoclinic.org/diseases-conditions/migraine-with-aura/basics/symptoms/con-20030404

8webmd.com/migraines-headaches/what-is-a-migraine-with-aura?page=2

TYLENOL® Extra fort

Un analgésique fiable.

MÉDICATION SENSÉE

MÉDICATION SENSÉE

Apprenez-en davantage sur l'emploi sécuritaire de l'acétaminophène.